L’organisation des DRJSCS

19/04/2010

Pour répondre aux attentes locales, les DRJSCS s’adaptent au contexte et aux projets régionaux. Elles sont cependant structurées autour de 5 pôles d’activités :

Le pôle « cohésion sociale, jeunesse, vie associative » : Il intègre les politiques interministérielles de jeunesse, d’éducation populaire et de vie associative, les politiques de promotion de l’égalité des chances, les actions sociales de la politique de la ville, la protection et l’insertion des personnes vulnérables.

Le pôle « formations et de la certification » : il concerne les champs d’intervention des réseaux solidarité (formations sociales et paramédicales), et de la jeunesse et des sports (formations et certifications en matière de jeunesse, d‘éducation populaire et de sports). S’agissant des certifications et des formations dans les domaines de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, le DRJSCS est une autorité académique, c’est-à-dire qu’il organise les jurys, contrôle les organismes de formation et délivre les diplômes sous l’autorité directe des ministres concernés.

Le pôle « sport » : il regroupe les services de soutien et d’animation des politiques sportives régionales, du sport de haut niveau, de l’action conduite en matière de protection de la santé des sportifs, de la prévention et de la lutte contre le dopage (en lien avec l’Agence française de lutte contre le dopage). L’équipe des conseillers techniques et sportifs, placés auprès des fédérations sportives (ligues et comités sportifs régionaux) est confortée au sein de l’organisation de ce pôle.

Le pôle « fonctions supports » : il couvre l’administration générale en matière de ressources humaines, les systèmes d’information, la logistique, la gestion budgétaire, financière et comptable et la communication.

Le pôle « fonctions stratégiques et transverses » d’ingénierie sociale, d’observation sociale et de veille : ces fonctions sont associées aux fonctions de pilotage financier, de contrôle de gestion et d’inspection, d’évaluation, pour répondre à la fois aux besoins internes du futur service mais également pour jouer une fonction d’animation pour les directions départementales.

 Retour à l'accueil